Quelles annuelles semer en février?

Le déroulement des Fêtes des semences partout dans la province annonce que c’est bel et bien le temps des semis à l’intérieur. Voici donc quelques annuelles qu’il faut semer tôt pour en profiter pleinement cet été.

Quelles annuelles semer en février?

Ce qui est intéressant de cette courte liste des annuelles à semer tôt en saison, c’est qu’on a soit affaire à des plantes qui produisent de très petites semences, soit à des plantes à croissance lente ou à des plantes qui présentent quelques défis de culture. Si vous en êtes à vos premières expériences avec les semis, mieux vaut patienter et opter pour des annuelles faciles à réussir par semis.

Si la folle envie vous prend de semer vos propres bégonias, c’est le temps de procéder avec doigté. Car il s’agit d’une des plus petites graines que l’on croise en tant que jardinier. D’abord, il faut semer sur un terreau bien tamisé et légèrement tassé. La surface doit être aussi lisse qu’une planche. Puis on mélange les semences avec un peu de sable fin et on place le tout dans une salière. Il suffit alors de saupoudrer le mélange. Le sable nous aidera à savoir quel endroit a été semé. Ne pas couvrir et attendre 20 à 30 jours avant d’apercevoir les premières plantules minuscules. On procède à peu près de la même manière pour les pétunias, qui prennent 10 à 12 jours pour germer.

À l’opposé, les populaires pélargoniums, alias géraniums des jardins, figurent parmi les plantes très faciles à partir par semis. En 5 à 10 jours, les jeunes plants font leur apparition. On les part tôt, car leur croissance est lente.

C’est aussi en février que l’on peut semer les pensées (10 à 20 jours), les sauges annuelles (12 à 15 jours) et quelques annuelles méconnues, mais très intéressantes au jardin comme les browallias (10 à 20 jours), les didiscus (15 à 21 jours) ou les salpiglosses (15 à 30 jours). Les daturas et les brugmansias, deux plantes exotiques imposantes, mais à croissance rapide ne germeront pas avant un mois et sont aussi à semer tôt.

Puis, il y a l’asarine, une magnifique plante grimpante annuelle, qui demande un peu de doigté, car seulement 50 % des graines germent, en général. Aussi l’asarine germe seulement à la lumière et à la chaleur. Les fuchsias sont aussi connus pour leur faible taux de germination et on conseille d’en semer plus que la quantité souhaitée.

La saison est donc lancée avec des plantes qui présentent de beaux défis!